Institut Chasse Galerie Index du Forum Institut Chasse Galerie
Viens-t'en... C'est le temps de faire un tour dans notre canot volant
 
 FAQFAQ
   RechercherRechercher
   MembresMembres   
GroupesGroupes
   S’enregistrerS’enregistrer

   ProfilProfil
   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
   ConnexionConnexion 

Répartition Warren Brokenhelm

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> À lire avant tout -> Les personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Warren Brokenhelm
Été

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2008
Messages: 50
Localisation: St-Boniface, Manitoba

MessagePosté le: 24/06/2008 00:20:15    Sujet du message: Répartition Warren Brokenhelm Répondre en citant

1. Identification
Prénom du personnage:
Warren Patrice (son deuxième prénom n’est connu que de peu de gens)
Nom: De St-Amand Brokenhelm
Prononciation: Il se prononce à l’anglaise, mais Warren s’en fout, en réalité, si les gens se trompent. Il commence à en avoir l’habitude! Et puis ce n'est pas si grave, non?
Surnom: War’, ce qui est assez ironique au vue de son caractère.
Sexe: Garçon
Naissance: 30 juin.
Âge: 15 ans et 2 mois.
Niveau: Quatrième année

2. Origines
Région et ville:
St-Boniface, Manitoba
Origine: Sang-de-Bourbe Fils de moldus!
Famille: Ses parents se nomment Robert, de mère franco-manitobaine et de père anglais, et Sylvie, d'origine française. Ils l’ont toujours bien traité. Il a un demi-frère nommé David, aussi sorcier, mais il ne l’a vu que rarement puisque David vivait chez sa mère (la première union de Robert), que War’ n’a jamais rencontrée, et qu’ils avaient onze ans de différence.
Baguette: Pommier, 21,8 cm, bec de focifère

3. Description du personnage
Apparence: Blond aux yeux bleus ; faisant environ 1 m 71 pour 61 kg, il est plutôt athlétique. Ce serait probablement la description qu’un inconnu ferait de lui. Et peut-être même ses amis. Mais quelqu’un qui connaît War’ aussi bien que… lui-même parlerait certainement de son arcade sourcilière droite, de son nez droit, large et légèrement retroussé, de ses oreilles aux lobes (et un peu plus) décollés, de ses lèvres plutôt épaisses, de son menton rond, qui accentue son air jovial. Et encore, il ne s’agissait que du visage de Warren. On n’aurait pas encore parlé de ses mains osseuses aux doigts effilés et plus souvent qu’autrement plaquées de taches rouges et blanches, ni de ses pieds, moins disproportionnés, avec ses os de mollet fortement ressortis et ses petits orteils triangulaires, souvent cachés sous leur voisin. Ni de ses jambes et de ses bras, ne démontrant pas une masse musculaire excessivement imposante mais restant loin d’être rachitiques, qui commencent à démontrer sérieusement la pilosité de son genre. On oublierait encore de parler des grains de beauté qui recouvrent son corps de façon éparse et dont les plus gros –et spectaculaires- se situent en plein centre de sa paume gauche, sur le pli de son haine, gauche aussi, à la base de sa nuque, derrière son mollet, toujours le gauche, et juste en dessous de sa deuxième côte flottante, droite cette fois-ci. Il resterait encore quelques petits détails à traiter, dont ses cheveux cendrés généralement décoiffés de manière esthétique, et sa taille : il semblerait être de grandeur moyenne à première vue, mais est en fait plus petit qu’une bonne partie des garçons de son âge.

Personnalité: Les principaux défauts du jeune Brokenhelm sont sans contredit sa paresse, son manque de réserve : il dit toujours tout ce qui lui traverse le crâne, sa naïveté et le peu d'importance qu'il accorde aux cours et à l’école en général. Ses principales qualités sont, par opposition, son sens de l’humour qui ne semble pas souffrir de limites (il est parfois naïf et spontané, d'autres fois réfléchi et ironique), une adaptabilité aux diverses situations qui se présentent à lui -grâce à une bonne dose de débrouillardise et d’ingéniosité et à une quantité raisonnable de (généralement bonne) volonté- et sa cool-attitude (il s’agit en fait d’un réel mode de vie plutôt qu’autre chose...).
Charmeur, Warren en est conscient. Mais jamais il ne se servirait de son charme contre quelqu'un. Plutôt bon vivant, il a un sourire indécrochable et parvient à voir le beau côté de la vie dans toutes situations, avec une simplicité parfois déroutante. Il peut sembler un peu niais, ou enfantin, et ne cherche pas à le cacher. Il parle beaucoup, avec de grands gestes, parce qu'il est expressif, et des expressions dont il a tendance à abuser. Attentif à ses amis, il est préoccupé par leur bien-être
Comme ses attentes, au niveau scolaire, sont plutôt basses, le jeune homme préfère mettre peu d’efforts et obtenir la note minimale requise plutôt que d’en fournir davantage afin d’exceller. Et de toute manière, le garçon sait qu’il n’est pas très brillant. Il faut se comprendre : il n’est pas carrément stupide, mais il est loin d’être un génie. Et puis, le temps épargné en études permet de faire autres choses!
Bien qu'il soit un enfant unique de bonne famille, le jeune Brokenhelm n’est pas un enfant gâté qui piquerait des crises à la moindre contradiction menaçant sa petite vie relativement tranquille, car il a appris bien jeune que ça ne donnait pas vraiment quoi que ce soit, et a donc plutôt choisi l'option de "pour être heureux, aussi bien rendre les gens autour de moi heureux". C'était moins désagréable pour tout le monde. Warren n’étant pas du tout un avare et ses besoins sont généralement limités à un confort qu’il juge minimal, et à des loisirs.
Bien qu'il se dise sportif, Warren ne pratique réellement aucun sport et préfère grandement assister aux matchs (et encourager, rire, se payer du bon temps quoi!) plutôt que de taper une balle ou monter sur un balai (mais rien ne l'empêche de le faire, s'il peut en retirer du plaisir!)


Histoire: Né le 30 juin 1993 à l’hôpital de St-Boniface, Warren Brokenhelm était le deuxième fils de son père, alors âgé de 29 ans et nouvellement marié. Son demi-frère avait alors 12 ans et venait d’entrer lui-même dans l’institut de la Chasse-Galerie. Warren ne connut jamais réellement son aîné, David, qui vivait chez sa mère et était le fruit d’un "accident", surtout qu'il alla s’installer en Suisse, dès la fin de ses études à l’école de sorcellerie. À partir de ce moment, outre une très légère correspondance, il n'eut pas plus de nouvelles.
Aucun des parents (Robert et Sylvie) de Warren n’avait de sorcier dans la famille, à leur connaissance, et Robert avait cru que David héritait de ses pouvoirs magiques de sa mère, qui lui avait caché de nombreuses choses (dont les 8 premiers mois de sa grossesse) et n’avait donc aucune raison de croire que son second fils pourrait aussi être un sorcier. Mais, inconsciemment, il restait alerte à toute anormalité de la part de son deuxième rejeton. Anomalies qu’il su détecter sans trop de difficultés, à vrai dire…
Provenant d’une famille aisée depuis maintes générations, Sylvie De St-Amand a apporté à son époux une dot assez importante, en plus du salaire plus que convenable que Robert Brokenhelm faisait en tant qu’ingénieur pétrochimique, permettant à leur fils unique d’avoir une vie aisée et confortable, où il n’avait pas vraiment à travailler, faire le ménage, jardiner ou quoi que ce soit d’autre de forçant mentalement ou physiquement, puisque sa mère avait engagé bonne et jardinier (avec lesquels Warren aimait bien s'entretenir, et donnait parfois un coup de main) pour s’occuper du Tudor familial, un peu en retrait du restant de l'exubérance de la ville, mais tout de même à moins de 2 km du centre-ville. Il faut savoir que St-Boniface est une petite ville résidentielle, construite auprès de Winnipeg et ne comportant des terrains commerciaux (boutiques, services, restaurants, pubs, etc.) que sur la rue principale. Pourquoi mettre autant d’importance sur la géographie des lieux? Parce que Warren passa son enfance à errer dans les rues du centre-ville, au bord de la rivière, dans les champs entourant le village, les plaines entourant aussi le village et les rares bois qui parvenaient à ne pas dessécher.
Warren passa les cinq premières années de sa vie à visiter des cousins qui n’avaient que trop rarement son âge et étaient, de toute manière, ennuyant, à ne jamais vouloir sortir à l’extérieur pour se salir, rire et entendre râler la bonne ; des tantes aux joues flasques et poudrées qui le harcelaient de bises gluantes et de pincements de joues (il ressortait toujours de ces soirées avec les joues rouges et souffrantes… et la vague impression de savoir pourquoi elles avaient de telles joues), qu'il aimait bien malgré tout et des oncles qui ne faisaient pas attention aux besoins de l'enfant, en ne lui parlant que de son futur emploi, d’argent et d’école, alors qu’il ne pensait pas à l’un, avait suffisamment du second et se fichait du troisième. À quatre ans, Sylvie insistait pour l’inscrire à une multitude de cours de musique, qu’il finissait toujours par abandonner par manque de concentration, et Robert l’inscrivait dans une panoplie d’équipes sportives, qu’il quittait aussi, pour cause d’inconstance et de tendance à faire n’importe quoi, pourvu que ce ne soit pas la consigne. En fait, il faisait ce qui l'amusait, simplement!
Bref, cet enfant était difficile à vivre, mais adorable. Son entrée à l’école le changea, car il estima bien rapidement qu’en arrêtant de faire des trolleries, il n’aurait forcément pas de retenues en dehors des heures de cours et pourrait donc en profiter pour s'amuser plus en dehors des cours!
Durant les vacances d’été, ils allaient souvent à l’une des plages du lac Winnipeg, qui n’étaient pas bien loin de St-Boniface, évidemment, et s’y amusaient fortement, le garçon allant voir toutes les madames et tous les enfants seulement pour leur dire "bonjour". Les châteaux de sable de Warren y étaient toujours les plus solides et les plus beaux, mystérieusement…
Après que son père fut avertit par l’école de quelques phénomènes étranges (il avait botté un ballon de soccer directement dans le but après que le ballon ait dévié de façon extravagante à quelques reprises ; les billes qu’il avait perdues un matin s’étaient toutes transformées en coccinelles ; les fenêtres s’étaient refermées d'un coup après que le professeur ait refusé de les fermer parce qu'il avait froid ; etc.), l’enfant eut droit à une discussion lui expliquant qu’il était probablement sorcier comme son demi-frère et qu’il ne devait pas faire ces trucs étranges devant les gens. En fait, Robert lui fit promettre de ne jamais en refaire. Et il tint sa promesse… à la connaissance du paternel, du moins! C'était bien trop cool d'être un sorcier! War' s'était mis à en rêver, presque tous les soirs! Plusieurs mois plus tard, il recevait une lettre de la Chasse-Galerie et s’embarquait vers cette lointaine école où il rencontra ses premiers amis sorciers…
Dès sa première année à l’institut, le jeune Warren s’entoura rapidement de nombreux amis. Des liens d’amitié franche, plus rares, s’étaient créés entre lui et une petite partie de ces comparses, qu’il appréciait plus que les autres, pour les individus qu'ils étaient et les affinités qu'ils avaient. Ils formaient une espèce de clique peu accessible, à l'institut et, loin de s'apercevoir de ce comportement snob, Warren ne s'en souciait guère. Il parlait de moins en moins aux gens qui n'étaient pas ses meilleurs amis, mais toléraient toujours qu'on lui parlât. Et pour eux, et eux seuls, il était prêt à faire des efforts lorsqu’ils étaient aussi dans le pétrin. Le plus généralement, il s’agissait d'indiquer les différents passages secrets qui traversent l’école, ou en sortent, ainsi que des plans plus ou moins ingénieux pour faire les trolls sans se faire prendre. Bref, Warren était toujours un élève aussi tête en l'air et joueur qui parvenait à ne déranger que très peu en cours : les professeurs pouvaient difficilement lui en vouloir. D’ailleurs, il savait plus ou moins s’y prendre pour les avoir dans sa poche… Ce qui était le summum de l’utilité pour lui, puisqu’ils devenaient ainsi plus tolérants! À l'école, il préfère les cours d'Astronomie, bien que ce soit secret. Tous les autres cours sont soient trop ennuyants (les cours théoriques) ou trop exigeants (les TPs), bien qu'il les préfère tout de même un peu plus, puisqu'on peut y bavarder!
Malgré tout, quelques profs étaient déçus par ses piètres résultats scolaires et lui répétaient que s’il faisait plus d’effort, il pourrait obtenir de très bonnes notes et ainsi se diriger dans une carrière intéressante. Intéressante, c’était à leur sens à eux, ou à son père. Plusieurs éclats de voix s’étaient produits depuis que Warren avait annoncé à ses parents, au Noël dernier, qu’il comptait travailler dans le tourisme. Son père jugeait que ce domaine ne payait pas assez pour son fils et n’était pas assez valorisant pour le fils de Sylvie St-Amand…

Autres informations : Son patronus prend la forme d’une martre.

4. Questions Hors-Jeu
Les questions qui suivent vous concernent vous, en tant que joueur.

Votre nom: Frank
Votre âge: Début vingtaine
E-mail: Par MP.
Avatar: Davis Mallory
Avez-vous l’intention d’inscrire d'autres personnages? Ce sera probablement le cas.
_________________
Le paresseux est plus loyal que les autres hommes : il ne fait pas semblant de travailler.
Who said to make love and not War'?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/06/2008 00:20:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Chasse Galerie
Fondateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2005
Messages: 122
Localisation: Dans le ciel

MessagePosté le: 01/12/2008 04:19:30    Sujet du message: Répartition Warren Brokenhelm Répondre en citant

    Une répartition très complète et intéressante à lire.
    La manière et le point de vue que tu as choisi pour décrire ton personnage est vraiment sympa. Et la façon dont tu décris la découverte des pouvoirs de ton personnage est également très plaisant.
    Bref, aucun bémol à ajouter. Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/08/2018 19:20:14    Sujet du message: Répartition Warren Brokenhelm

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> À lire avant tout -> Les personnages Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Created by Oliive