Institut Chasse Galerie Index du Forum Institut Chasse Galerie
Viens-t'en... C'est le temps de faire un tour dans notre canot volant
 
 FAQFAQ
   RechercherRechercher
   MembresMembres   
GroupesGroupes
   S’enregistrerS’enregistrer

   ProfilProfil
   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
   ConnexionConnexion 

Aaaaooouuummm...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> Les tours et tourelles -> Les tourelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 22/01/2009 12:39:33    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Quoi de mieux pour prolonger son cours de divination qu'une petite séance de méditation?

Assise en lotus sur un coussin qui ne se voulait pas nécessairement moelleux mais au moins confortable, Myra Clair se tenait bien droite et l'esprit libre. Ses mains déposées sur ces genoux offraient leurs paumes au ciel caché par le toit de la tourelle. Elle communiait avec elle-même et avec l'instant présent et se fusionnait aux molécules de ce qui l'entourait.

C'était d'ailleurs grâce à cette fusion qu'elle sentit la présence de quelqu'un qui arrivait, car elle ne pouvait le voir ni l'entendre.

Elle continua tout de même sa séance et se rapprocha les mains l'une contre l'autre, juchées tout près de son coeur.


- Aaaaaaaaaaaaaaaaaoooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm.

Une inspiration.

- Aaaaaaaaaaaaoooooooooouuuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmm.

Un bruit de pas qui se perd. Une inspiration.

- Aaaaaaaaaaaaaooooooooooooooooooouuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmm.
_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/01/2009 12:39:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 31/01/2009 10:23:10    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Arrow Sylve

Après avoir caché la pensine, il était revenu seul vers le chateau. Il marchait lentement, alors que sont esprit retournaient la situation de tout les côtés. D'un certains sens, il s'en voulait de ne pas pouvoir passé par dessus cela, d'y repenser sans arrêt. Ses pas le menèrent jusqu'à la tourrelle, d'où lui parvinrent des bruits bizarre. Il marcha jusque dans le cadre de la porte, rempli d'apréhension. Il se doutait bien de qui pouvait être en train de médité. Lorsqu'il entra, il poussa un soupir.

- Si c'est pas Clair voyante...

Ce surnom était souvent utilisé méchament pour décrire la jeune fille, même si la plupart des élèves qui l'utilisaient le faisait dans son dos. Il n'avait pas grand chose comme elle, et Myra était loin d'être une fille idiote. Néanmoin, l'étudiant du printemps était vraiment d'humeur maussade, et rien ne lui aurait fait plus plaisir que de ce défouler .
_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 31/01/2009 12:40:12    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Elle en était à prendre sa dernière grande inspiration, une inspiration de sortie. La quittance de la méditation. D'ailleurs, c'était le bon moment puisque le calme de la tourelle venait d'être perturbé. Myra sentait une chaleur étrange irradier sur sa gauche. Elle n'entendit pourtant pas la salutation épineuse qu'on réservait habituellement aux ragots ou simplement pour parler dans son dos. C'était d'ailleurs très facile de parler dans son dos...

Elle expira et ouvrit les yeux.

Se faisant, elle aperçut la silhouette de Rafael... à gauche! Bon, c'était facile: c'était tout de même l'emplacement de la porte. Mais restait que, dans sa concentration quasi-parfaite, elle avait pu le sentir! Elle tourna son visage vers lui, toujours assise sur son coussin.

Elle sourit et pencha légèrement sa tête pour saluer le garçon.

Myra Clair, en plus d'être douce et aimable, était hospitalière. C'est pourquoi elle prit sa baguette et fit virevolter, dans un très gracieux Wingardium Leviosa silencieux, un autre coussin qui se déposa juste devant elle à une distance raisonnable. Elle invita Rafael à s'y assoeir d'un geste de la main.

_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 02/02/2009 21:00:30    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Il fut tout de suite confronté à un choix déchirant. D'un côté, il aurait bien aimé embetter la jeune fille, question de se défouler un peu, et que sa propre souffrance soit transposé sur une autre. Même si, d'un certains sens, il l'aurait encore eu. D'un autre côté, il y avait la un coussin qui pourrait l'Acceuillir, et une jeune fille qui ne lui poserait aucune question.

Avec un peu de chance, elle ne remarquerais rien! Et puis, la voir si sereine, le rendait pratiquement jaloux.

Un peu a contre coeur, et poussé par une force qui le dépassait, il s'assit sur le coussin étendu sur le sol. Bizarrement, il se sentait bien, et une partie de son angoisse venait de se dissipé.

Trop orgueilleux, il ne remercia tout de même pas la jeune fille pour son hospitalité. Il avait une réputation à conserver, et il ne voulait pas gacher son moment. Aussitôt, il retourna à ses sombres pensés. C'était idiot d'y repenser.
_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 05/02/2009 14:09:25    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Pendant quelques secondes, il sembla à Myra que Rafael n'avait pas compris ce qu'elle voulait lui dire en lui montrant le coussin. Il restait là, dans l'encadrement de la porte... pour finalement venir s'assoeir sur le coussin devant Myra.

Cette dernière le suivit évidemment du regard tout au long de son déplacement et lorsque son visage fut à la hauteur du sien, elle l'observa. Observer est un concept beaucoup plus complexe que de simplement regarder. Ça implique « porter une attention minutieuse et [particulière à la chose ou à la personne que l'on observe] dans le but de constater des faits [...] permettant de le mieux connaître »1. Mais Myra ne connaissait pas Rafael à proprement dit. D'ailleurs, elle ne savait même pas son nom. Ce qu'elle connaissait de lui, c'était ce qu'elle avait déjà observé auparavant. Et elle ne lui connaissait pas cet air tourmenté derrière ses yeux bleu acier, lui qui avait pratiquement toujours l'air sûr de lui. Mais un air tourmenté n'était pas un fait observable, plutôt une interprétation, peut-être une intuition. Peu importait.

Sans parler, elle tendit devant elle ses deux mains, paumes vers le plafond, et attendit.




1 Legendre, R. (1988). Dictionnaire actuel de l'éducation. Paris, Montréal: Larousse

_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 14/02/2009 15:27:05    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Devait-il, lui aussi prendre cette pause ridicule et risquer que quelqu'un le voix dans cette position, ou bien, fermer les yeux serait tout aussi efficace. Devait-il parler? Lui demander ce qu'elle faisait, et comment le faire? Mais en avait-il érellement le gout?

Le temps commençait à défiler, alors qu'il se posait ces questions. Même s'il était en train de reyalement perdre son temps, il avait les idées changé pour l'instant, et cela lui convenait à merveille.

Néanmoins, chaque fois qu'il fermait les yeux, une agréable sensation lui attaquait les trip, et une mascarade de papillon l'envahissait. Furieux, il essayait de trouver une nouvelle position, qui résultait automatiquement par la frustration, et une nouvelle encore.


Au bout d'un moment, il réouvrit les yeux, qu'il fixa sur Myra. Aucunement poli, la voix un peu déformé par l'impatience, il lui dit.


- Mais qu'est-ce que tu fou pour rester aussi calme?
_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 16/03/2009 12:34:52    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Oups. Désolée pour le retard... ça fait plus d'un mois, quelle honte!


Son regard toujours fixé sur Rafael, Myra commençait à douter que son hospitalité était la bienvenue (!). Le jeune homme assis devant elle semblait agité... il se replacait sans cesse sur son coussin. Myra Clair se dit qu'il était venu s'assoeir seulement pour lui faire plaisir. Mais pourquoi diable aurait-il voulu lui faire plaisir? Peut-être avait-il quelque chose à lui demander? En tout cas, il ne semblait pas être là pour se détendre. Il ne lui avait même pas pris les mains alors qu'elle les lui tendait et elle restait toujours dans cette position d'incitation au partage et à la sérénité.

- Mais qu'est-ce que tu fou pour rester aussi calme?

Il avait parlé. Myra Clair reposa ses mains sur ses jambes.

Il avait parlé, mais Myra n'avait pas compris ce qu'il avait dit: elle était occupée à regarder ses yeux de glace, portes indestructibles de son âme et se demandait comment des portes pouvaient être aussi dures. Ses yeux à elle étaient des fenêtres grand ouvertes.

Pour lui signifier qu'elle n'entendait pas ce qu'il disait (et qu'elle ne voulait pas entendre non plus... elle détestait le sort de sonorus sur ses oreilles!), elle pointa plusieurs fois son oreille avec son index en faisant non de la tête.

_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 10/04/2009 17:08:32    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Il fixa un regard incrédule sur Myra, laissant vaguement transparaitre son manque de patience. Il avait parler en français, non? Dans une langue qui pouvait être comprise, lui semblait-il. Mais non, elle ne semblait pourtant pas faire le lien entre son air impatient et la stupidité de la méditation.

Puis, aussi subitemement qu'elle était apparut, la colère s'évanouit. Elle n'y était pour rien. Ce n'était pas de sa faute s'il était un idiot qui ne pouvait controler ses penser.

Il poussa un soupir las, s'assit devant elle, comprenant enfin pourquoi ses bras ce trouvait dans cette position. Un peu a contre-coeur, s'intérrogeant de plus en plus de ses motivations, mais convaincu, il lui tendit ses propre main.

Il voulait tant oublier, mais d'un autre coté, il voulait se rappeler ce moment jusqu'a la fin de ses jours.


- Désolé Myra... allons y.

Il avait pris soin de bien articulé cette fois. Dans son ton, pour l'une des rares fois, il y avait vraiment du regret. A croire qu'il n'était pas complètement dépourvu de coeur. Néanmoins, ses yeux restait toujours aussi glacé.
_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 15/06/2009 10:58:25    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Rafael semblait d'humeur labile. Ou alors il semblait indécis. Insécure peut-être. Pourtant, Myra ne lui demandait rien et n'exigeait rien en retour de ce qu'elle offrait. Mais ce qu'elle offrait pouvait être bien peu aux yeux des autres. Le calme. La relaxation. Prendre le temps de déposer ses armes et de respirer pour se sentir léger. Bien souvent, ça ne suffisait pas. On voulait plus. Ou autre chose. Quelque chose de rapide et de fougueux. Myra Clair ne connaissait peut-être pas la fougue socialement reconnue. Elle pouvait donc sembler molle ou terne de l'extérieur.

Néanmoins, Rafael lui tendit finalement ses mains bien que son regard était toujours aussi impassible. Elle les prit dans un frôlement, ne détournant pas les yeux de ceux du garçon.

- Désolé Myra... allons y.

Il avait articulé. Il avait donc compris. Myra sourit doucement mais ne répondit rien. Pour elle, des messages ne se transmettaient pas que par des mots. Elle pressa légèrement les mains de Rafael. Presque imperceptiblement, elle se pencha vers l'avant, comme pour mieux regarder les deux portes glacées qui se trouvaient devant elle. Son regard était intense et curieux, mais pas d'une curiosité malsaine. Myra attendait.






Bonne fête en passant!

_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 20/06/2009 11:40:35    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Il s'était installé devant la jeune fille, ne sachant pas trop bin où tout cela allait le mener, ni à quoi penser. Le temps passait, et il n'était pas particulièrement quelqu'un de patient. S'il fallait faire le vide dans son esprit, c'était peine perdu, avec tout ce qu'il avait vécu dans la journée, il pouvait toujours rêver.

Les mains douces de la jeunes filles contre les siennes, il se surpris à penser qu'elle était fort jolie... pour une fille. Tout à fait le genre de fille que Kyle dédaignait, et il s'était toujours demandé pourquoi. Il savait pourquoi lui-même n'en voulait pas, mais son ami? Il préfèrait les contenants de beauté, les belles apparences, celles qui n'avaient que ça à offrir parfois.

Pas aussi généreuse que cette Myra.

Déjà, penser à autre chose lui faisait le plus grand bien, même si ses méditations était parfois bousculer, des flashs lui revenant en tête. Les lèvres, douce et délicates, bien masculines, sur les siennes... Une seule fois, et jamais plus...

Que pensait-elle cette jeune femme? Et pourquoi tant de sympathie alors que lui-même n'en montrait aucune.

Que renfermait ce regard? Elle parraissait si détendu... s'en était insuportable pour lui!

_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Myra Clair Leroux
Hiver

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 54

MessagePosté le: 28/09/2009 11:19:09    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Mais jusqu'où pouvait-elle pousser sa « luck »?

Ne fallait quand même pas se faire de cachoteries: ce garçon ne la connaissait pas et à en croire sa réputation, il n'était pas de ceux qui se laissait approcher facilement. Alors pourquoi était-il encore là? Et avec Myra? La méditation baisserait-elle les barrières même de ce « chateau » des mieux gardés?

Alors cette « luck », Myra essaierait de la pousser plus loin, bien entendu. Le suspense maintenant était de savoir quand elle en aurait trop fait, le but pourtant étant toujours de relaxer. Elle se dit qu'elle pourrait faire un peu comme avec son cousin Jonathan. Parce qu'il avait aimé l'expérience. Le problème, c'est qu'elle n'avait pas de bouchons. Ça ne coûtait jamais rien de demander...


- Tu as des bouchons? dit-elle avec un certain accent qui n'avait rien à voir avec son pays d'origine.
_________________
« Regarde le silence... »
Revenir en haut
Rafael Clark
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2008
Messages: 32

MessagePosté le: 12/10/2009 14:25:57    Sujet du message: Aaaaooouuummm... Répondre en citant

Il posa un regard dédaigneux, ouvrant les yeux rapidement et réellement heurté. Alors, c’est ce qu’elle voulait, cette petite prétentieuse? Elle lui semblait gentille et bien attentionné, mais ce qu’elle voulait en fait, c’était de savoir ce qu’il cachait. Pourrait-il répondre que son air buté lui venait de quand il était petit, et qu’il était né comme cela? Non, il n’avait pas vécu de traumatisme, et ses parents étaient toujours vivants.

Son rythme cardiaque s’était accéléré alors que ses yeux furieux se posaient sur Myra. La réplique cinglante au bout des lèvres, il allait le dire quand il remarqua dans ses yeux toute absence de malice. Oui, elle était réellement belle… pour une fille. Pas du tout pour lui. Par contre, il se doutait qu’elle ne se le demandait que par … amitié? Arf…

Il allait lui mentir. Lui dire que tout allait bien. Il se sentait énervé et blessé. Il se sentait mal, déboussolé. Il y avait de quoi quand même! Lui dire que tout allait bien, comme il le feintait d’habitude. Mais cette fois, ce serait différent. Oui, très différent. Puisque pour ce sorcier buté, la vérité sortirait de ses lèvres.


- Oui, il y en a un.

Voilà qui était dit. Et c'est alors qu'il compris, trop tard, qu'elle parlait de vraie bouchon pour les oreilles... et non ceux émotionnel...
_________________
Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur.
[Le chimiste]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/08/2018 19:20:23    Sujet du message: Aaaaooouuummm...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> Les tours et tourelles -> Les tourelles Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Created by Oliive