Institut Chasse Galerie Index du Forum Institut Chasse Galerie
Viens-t'en... C'est le temps de faire un tour dans notre canot volant
 
 FAQFAQ
   RechercherRechercher
   MembresMembres   
GroupesGroupes
   S’enregistrerS’enregistrer

   ProfilProfil
   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
   ConnexionConnexion 

Charline Gagnon-Schoerlemer

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> À lire avant tout -> Les personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charline G.-Schoerlemer
Printemps

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2008
Messages: 40

MessagePosté le: 08/01/2009 22:59:58    Sujet du message: Charline Gagnon-Schoerlemer Répondre en citant

CHARLINE GAGNON-SCHOERLEMER 



Nom : Gagnon-Schoerlemer
Prénom : Marie Charline Émilie, mais elle n’utilise que Charline
Surnom : Charly par ses ami(e)s proches, Schoerley par d'autres
Prononciation : Char-line Ga-gnon-Cheur-le-meur, Tchar-li (à l'anglaise), Cheur-lé (à l'anglaise)

Sexe : Féminine dans toute sa splendeur
Naissance : 6 juin
Age : 15 ans
Niveau : 4e année

Origine sociale :
Les deux familles sont issues de milieu aisé, les Schoerlemer du côté anglophone et les Gagnon du côté francophone.

Résidence : Montréal

Avatar : Isla Fisher



Traits de Caractère :

Charline.
C comme dans Capricieuse. Élevée en enfant-roi par des parents sur-protecteurs, la jeune demoiselle a été habituée à ce que tout le monde fasse ses 4 volontés, qu’on réagissent à ses moindres désirs, ses moindres envies.
H comme dans Honnête. Elle ne ment jamais. Elle préfère affronter la vérité, se débrouiller avec ce qui lui est donné. « Les mensonges, c’est pour les faibles. »
A comme dans Aguicheuse. Charline aime les hommes. Elle aime les hommes qui l’admirent. Elle aime les hommes avec de la notoriété. Ne pas confondre aguicheuse avec amoureuse. L’amour, le vrai, Charline ne connaît pas. Pas encore.
R comme dans Ricaneuse. Elle rit toujours, exposant ses dents blanches, à gorge déployée, sans aucune retenue. Son rire sautille comme des clochettes et est très communicatif.
L comme dans Londonienne. Elle ne l’est malheureusement pas, mais fait comme ci. Branchée, Glamour, Avant-gardiste et Typically-British sont ses mots d’ordre côté tendance.
I comme dans Irresponsable. Ne donnez pas de responsabilité importante à Miss Charly. Habituée depuis son tout jeune âge à tout faire faire par ses parents, elle n’a pas comprit encore la notion de priorité. Faire ses devoirs passe souvent après faire sa pédicure, et remettre un message à quelqu’un n’est pas essentiel, surtout lorsqu’un délai n’a pas été fixé.
N comme dans Négociatrice. Elle argumente sur tout, pour tout. Entêtée, elle défendra son point de vue, qu’elle ait tort ou raison, avec un élève comme un professeur. Chose surprenante, elle est tout de même assez ouverte au compromis…
E comme dans Et beaucoup plus…Affectueuse, sociale, spontanée, souriante, charmante, frivole, égoïste, égocentrique, directe, indisciplinée, paresseuse, râleuse, mais surtout humaine, avec ses qualités et ses défauts.

Passe-Temps Favoris :
- Lèche-vitrine à Londres
- Lèche-vitrine à Beloeil
- Lèche-vitrine sur Grande-Allée
- Lèche-vitrine à Montréal
- Lèche-vitrine n’importe où
- Lecture de magazines à potins
- Chant
- Ballet (pour la technique)
- Hip Hop (pour le style)

Aime :
Charline aime beaucoup de chose. Les hommes pour commencer, peu importe l’âge. Elle saura apprécier autant la beauté d’un homme mur et bien conservé que d’un jeune premier. Elle aime la drague, le flirt, la séduction, les défis quoi! Elle aime être jolie, remarquée et admirée. Mais détrompez-vous, Charly n’est pas que cela… Elle aime avoir des amis aussi. Tout garçon n’est pas nécessairement un copain potentiel. Elle croit en l’amitié gars/fille. Elle adore potiner entre filles (surtout avec sa cousine Olivia), se conter les derniers ragots de l’école jusqu’aux petites heures du matin… Dans le plus banal, elle aime les couchers de soleils (« c’est siiiiiiiiiii romantique »), la couleur orange, l’été, se baigner, danser, chanter, rire… Côté culinaire, elle aime les fettucinis alfredo, les oranges, les ananas, les fraises (surtout sur des gaufres au sucre) et la fondue au chocolat.

N'aime Pas :
Beaucoup de chose… particulièrement des types de personnes. Les gens mal habillés. Les gens qui ne savent pas agencer leur couleur. Les gens qui n’osent pas dire ce qu’ils pensent. Les gens qui ne disent rien du tout. Les gens qui se croient supérieurs (surtout à elle). Bref, pleins de gens. Viennent ensuite toutes les bestioles… en particulier les insectes. Non pas qu’elle en ait peur, mais ils la dégoûtent. Voilà pour les choses tangibles, en ajoutant les tomates, les bananes et les chaussettes humides. Dans le moins matériel/physique, Charline déteste par-dessus tout se faire reprocher son comportement et avoir tort (même si elle n’avouera jamais, même sous torture ou menace ou chantage). De plus, ne pas lui reprocher son accent anglophone.



Description Physique :

Typique. Vraiment. Adolescente du bout des ongles de pieds (manucurés) à la pointe de ses cheveux.

Charline est rousse et ses cheveux lui descendent jusqu'au milieu du dos. Elle passe des heures à les coiffer chaque matin et se fait un devoir d'avoir une coiffure différente chaque jour. Variant entre différente teinte de noisette, la couleur des yeux de Charline varie selon son humeur, son taux de fatigue, la température et ce qu’elle porte. Ses lèvres dessinent pratiquement toujours un sourire, montrant des dents droites et blanches (merci à l’orthodontie, mais ça, il ne faut pas le dire).

Signe particulier: Elle n'en a pas vraiment, mis à part le fait qu’elle soit assez petite, merci à son glorieux entraînement intensif en ballet durant son adolescence, à qui elle doit également sa très grande souplesse. Elle est de ces personnes qui veulent attirer le regard, Charline est donc toujours vêtue selon la dernière tendance. Superficielle? Oui. Mais quand on est naturellement jolie, pourquoi ne pas porter de jolis vêtements, de jolies coiffures et un joli maquillage pour « glamourer » d’avantage???


Histoire :

Le 15 décembre 1985 à 2 heures, 39 minutes et 40 secondes, Monsieur Rolland Schoerlemer, étudiant sorcier en commerce international travaillant au café «Saint Mathias», et Mme Sylvia Gagnon, étudiante sorcière en journalisme magique, se sont rencontrés par pur hasard au dit «Saint Mathias». Apparemment, rien de bien extraordinaire pour la société en général, puisque des tonnes de gens se rencontrent chaque secondes de chaque minutes de chaque heures de chaque jours; il s’agit là d’un phénomène assez fréquent. Oui, mais cette rencontre là, celle-là, fut particulière. Pas parce qu’ils étaient des êtres exceptionnels, ou que leur rencontre ne le fusse. Non, rien de tout cela. Seulement, comme l’histoire du personnage principale de cette biographie est plutôt banale, nous essayons de masquer le tout par une tournure extravagante. Mais peut-être cela fâche-t-il les lecteurs, et nous nous abstiendrons donc de faire toutes décorations inutiles désormais.

Marie Charline Emilie Gagnon-Schoerlemer est donc née à Montréal, d’un père travaillant pour la « Statford International Ltd » (entreprise d’import export en produits pharmaceutiques) et d’une mère adjointe directrice artistique de la salle de spectacle magique « Théâtre Irellidonius », le 6 juin 1993. Deuxième enfant de la famille Gagnon-Schoerlemer, elle a été élevée à Montréal dans le chic quartier anglophone de Westmount où elle étudiait dans une petite école privée moldue, afin qu’elle « apprenne les bonnes valeurs de la vie et de la société », selon la volonté de M. Schoerlemer. Elle prend des cours de ballet classique très tôt (avec sa cousine et meilleure amie Olivia), discipline dans laquelle elle excelle. Cela dit, elle ajoutera plus tard à son bagage artistique le hip hop. À 12 ans, Charline suivit (partiellement) les traces de son frère Matthew et entra à l’Institut La Chasse Galerie. Nous disons partiellement, puisque Matt est bel et bien entré à l’Insitut, mais en est sorti beaucoup plus tôt que prévu. En effet, l’aîné des Gagnon-Schoerlemer a quitté l’école après sa 5e année (qu’il a complètement raté volontairement), juste avant que sa sœur n’y entre. Matthew a décidé de lever l’ancre et d’explorer le monde en balai et en sac à dos, au grand désaccord de ses parents. Mais bien qu’il soit en mauvais terme avec ces derniers, il donne encore fréquemment des nouvelles à Charline, au grand bonheur de la jeune fille (même si elle désapprouve totalement son nouveau look « pouilleux-voyageur »).

Charline étudie donc à l’Institut depuis maintenant 4 ans, au Printemps, et ses parents n’ont pas a craindre qu’elle ne prenne la direction de son frère. Charline est beaucoup trop douillette et paresseuse pour cela. Et puis, le jour où elle mariera un joueur de quidditch (elle préfère le quidditch au quodpot, c’est plus British) ou un musicien célèbre, elle voyagera avec lui. Elle est une étudiante normale, comme une adolescente normale et obtient des résultats normals… désolée, normaux.

Outre sa cousine Olivia, son ami le plus proche est sans doute Warren, complice et camarade de tous les jours avec qui elle s’entend à merveille (on se rappelle qu’ils se sont fréquentés à plusieurs reprises, sans succès. Ils ont pris la décision l’an dernier que franchement, il valait mieux qu’ils restent amis seulement. Et cela fonctionne à merveille, même si Charline reste très exigeante sur le choix des nouvelles copines de Warren. Aucune n’est jamais à la hauteur…) Que dire de plus? Pas grand chose, puisqu’elle fait partie de ces étudiants dont la seule trace qu’ils laisseront dans l’histoire de l’Institut est leur dossier scolaire, sans plus (et une tache d’encre dans son tiroir de commode dans son dortoir, souvenir de sa deuxième année, merci à Olivia).


Exemple de RPG, arrivée à l'Institut en première année :

C’était par un pas beau matin de septembre. Définitivement pas beau. La pluie, le froid, le tonnerre, presque de la grêle, bref, il n’y avait rien pour tenter le peuple de la planète terre (disons de Montréal, parce que peut-être qu’à Bangkok et à Lima, il faisait beau) à mettre ne serait-ce qu’un gros orteil dehors. Malheureusement pour des centaines de petits apprentis sorciers et leur famille, il fallait sortir. Parmi eux, Charline Gagnon-Schoerlemer, nouvelle arrivante à l’Institut La Chasse Galerie. Elle aurait pu être une nouvelle étudiante venue en échange, ou un être super-puissant qu’on aurait caché à la société jusqu’à ce jour, ou encore un de ces mystérieux élèves renvoyés de leur ancienne école pour causes tout aussi mystérieuses qu’eux même. Mais non. Charline Gagnon-Schoerlemer était juste nouvelle parce qu’elle entrait en première année. C’est tout.

Ce matin-là, disions-nous donc, la famille Gagnon-Schoerlemer se préparait dans un branle-bas de combat à quitter le domicile familial en direction de Beloeil. Charline s’était réveillée avant même que son cadran rose à pierres précieuses ne sonne, chose plutôt rare. La veille, elle avait préparé tous ses bagages avec l’aide de Mme sa Mère afin qu’elle n’oubli rien. La jeune fille avait donc écouté toutes les recommandations, toutes les informations, tous les détails, tous les « en cas d’urgence », tous les « et n’oublie pas », tout les « au cas où », le traditionnel baratinage qu’une mère peut faire à son enfant, plus stressée encore que sa progéniture.

« Maman! Je ne suis pas Matt! » avait-elle finit par lancer, exaspérée.

Réalisant peut-être qu’en effet, Charline n’était pas aussi insouciante que son frère Matthew, elle l’avait aidé à terminer ses valises plus calmement.

Se remémorant la scène de la veille, la future étudiante de l’Institut fit sa toilette, sourire aux lèvres malgré le temps moche qui promettait de faire friser ses cheveux auburn qu’elle s’était entêté à aplatir le soir d’avant. Debout devant sa garde-robe, une question la rongeait. Chemisier vert ou chemisier bleu pour aller avec sa jupe grise? Elle devait faire bonne impression dès la première journée. Hésitante, elle finit par opter pour un chandail molletonné rouge, et des jeans à la place de la jupe. Voilà. Il pleuvait, après tout.

Elle descendit au salon, et là, le cirque commença.

« Charline, as-tu bien rangé la brosse à dents?
- Veux-tu apporter une collation pour le train?
- Où as-tu mis le carnet d’adresse que je t’ai donné?
- N’oublie pas d’apporter le nécessaire de couture de ta tante Jocelyne.
- Pourrais-tu venir ici me dire quel bouton je dois appuyer, je n’ai pas mes lunettes!
- C’est le grand jour, n’est-ce pas? Les papillons? »

À force de lui en parler, oui, elle allait finir par en avoir des papillons. Pourquoi tout le monde (en l’occurrence ses parents) s’entêtait-ils à le lui rappeler? Oui elle avait rangé sa brosse à dents, non elle ne voulait pas de collation, le carnet d’adresse était dans la pochette du côté de son sac noir, oui elle avait le nécessaire de couture, peu importait le bouton car les deux fonctionnaient et OUI ELLE AVAIT DES PAPILLONS!!!

Au bout de plusieurs heures aussi mouvementées qu’une réunion de l’ONU, les Gagnon Schoerlemer prirent la route pour Beloeil. Feignant de dormir dans la voiture afin d’éviter toute conversation stressante (et redondante), elle se mit à réfléchir sur sa nouvelle vie.

Certes, la magie n’était pas nouvelle pour elle. Elle avait vu ses parents en faire fréquemment à la maison, et elle même, parfois, arrivait à déclencher des trucs étranges, par accident. Le verre de Matt qui se brise tout seul après s’être disputer, la saveur de son jus de légume (beurk) qui soudainement devient du jus d’ananas (miom), … un tas de petits incidents comme cela. Mais maintenant, elle saurait comment en faire pour vrai… Bon, elle n’avait jamais vraiment été portée sur les études, la vraie vie n’était pas dans les livres, mais ça n’allait pas être comme la vraie école, non?

Une fois arrivée à Beloeil, entrée sur le quai, passée la barrière magique, installée dans un rabaska, écoutée les dernières recommandations de ses parents, donné les derniers câlins, promis d’écrire souvent, seulement une fois tout ça fait, Charline put respirer. Elle avait opté pour le bord, le bateau étant déjà occupé par un garçon (pas très beau et l’air sérieux) qui lisait et deux filles (l’air plus décontract’) qui bavardaient. Elle leur avait bien parlé quelques fois au cours du voyage, mais comme elles étaient plus vieilles, doutaient fort qu’elles seraient un jour amies proches. Elle avait donc lu son « Teen Witch Magazine » avec toute l’attention nécessaire que demandait cette tâche à laquelle la jeune fille s’appliquait religieusement chaque mois. Il serait bien temps de se faire des amis PLUS INTÉRESSANTS plus tard…

Quelques instant plus tard, elle débarquait sur le quai de l’Institut et suivait la petite bonne femme qui leur servait de guide. Et enfin, elle arrivait à son école. Alors c’était ça…

« Institut, à nous deux!!! » pensa-t-elle en souriant malicieusement, jetant un regard aux alentours pour voir qui avait l’air intéressant…




Hors-Jeu
Qui suis-je: Marylo
Âge: 20aine
E-mail: par MP
Commentaires: Mon avatar est vraiment laid... hahaha!!! Mais le site est tout beau!
_________________
Charline Gagnon-Shoerlemer
15 ans, 4e année
Blason du printemps
"I don't REPEAT gossips..."
(so LISTEN carefully)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/01/2009 22:59:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Chasse Galerie
Fondateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2005
Messages: 122
Localisation: Dans le ciel

MessagePosté le: 19/01/2009 18:27:17    Sujet du message: Charline Gagnon-Schoerlemer Répondre en citant

J'adoooooooooore l'acrostiche! C'est trop original, clair et succinct! Un style léger et rafraîchissant que nous avons hâte de retrouver en RP!
Tu peux commencer à jouer!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/06/2018 10:29:56    Sujet du message: Charline Gagnon-Schoerlemer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Institut Chasse Galerie Index du Forum -> À lire avant tout -> Les personnages Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Created by Oliive